Premier jour du programme de l’été de Lucile Woodward.

Ça y est les courses ont été faites ce matin, un caddie rempli de fruits et légumes, ça fait du bien de voir toute cette verdure et ça donne envie de cuisiner et de manger. Y a plus qu’à, comme on dit !

Premier repas du programme de Lucile Woodward: salade niçoise. J’ai mis pas mal de temps à la faire, forcément il fallait que j’alterne en m’occupant de bébé. Mais le résultat en vaut la chandelle! C’est très bon.

Par contre, ça va que je suis en congé parental car sinon il vaut mieux préparer tout la veille !
Première séance d’abdos fessier réalisée non sans quelques crampes à l’arrière des cuisses. Mais ça décrasse!

Ça commence bien mais pourvu que ça dure !

Road Trip in New Zealand Commencement du road trip, jour 1 à 4.

Ça y est on y est, départ pour Auckland aujourd’hui Lundi!

3 vols à faire. Paris-Zurich, Zurich- Singapour, Singapour- Auckland.

Arrivée prévue en Nouvelle Zélande mercredi à 13h20.

Eh bien, en résumé ce n’est pas facile du tout de dormir dans un avion. Et encore, on a eu de la chance que l’avion ne soit pas rempli pour être plus à l’aise. Sinon je pense que c’est même impossible de dormir et même manger, cela relève d’un exploit vu la taille des tablettes et du siège!

Après un vol de 2h, un vol de 10h et un autre de 13, on arrive un peu fatigué surtout si on n’a pas beaucoup dormi dans l’avion.

Après une bonne nuit passée à l’hôtel ibis budget près de l’aéroport (ibis desservi par une navette), cela nous a requinqué un peu.

Petit déjeuner au Mc do, il faut bien les tester à l’étranger pour voir les différences. Je dis ça mais je ne suis pas du tout une fan des fast food.

Petite marche à pied de 20mn, dans les cailloux avec nos valises, pas évident, pour récupérer le camping car.

La récupération du camping car: tout un poème !!

Caution de 5000 dollars néo zélandais qui ne passait pas sur nos cartes, du coup pas de caution, pas de camping car 😶. Finalement on a pu prendre une assurance par jour qui évite d’avoir recours à la caution. Ouf sauvées! 😜

Après la vérification du camping car qui a duré très longtemps, le temps de faire le tour du véhicule, que l’on nous montre entre autre comment monter la tente en haut du toit, ça peut être utile 😜, ENFIN c’est parti pour l’aventure !!

Se sentir bien dans sa peau après la grossesse

BODY BY LUCILE - ÉTÉ 2019photo du site de Lucile Woodward

Difficile de se sentir bien après sa grossesse quand les kilos pris n’ont pas disparu comme par magie après l’accouchement.

J’ai eu la chance au 5mois 1/2 de p’tit loup de partir 2 semaines 1/2 en Nouvelle Zélande. Oui, oui, j’ai osé laisser mon loulou. Mon homme et les grands-parents se sont bien occupés de lui et il a bien vécu la chose. Juste une petite bouderie de quelques jours à mon retour mais c’est normal, je l’avais quand même laissé pas mal de temps.

Enfin, ce voyage m’a permis de perdre quelques kilos, et de revivre un peu, de me sentir mieux dans ma peau.

J’ai décidé de me prendre en main, et après hésitation, mais grande persuasion de mon homme (qui est génial soi dit en passant, il me soutient toujours dans mes projets), je me lance:

ACHAT du programme BODY BY LUCILE ETE 2019 de Lucile Woodward, surnommé aussi le BBL été 2019.

J’ai découvert Lucile à travers ses vidéos de yoga prénatal, qui m’ont aidées à faire un peu de sport en attendant bébé. Puis par hasard, je suis retombée sur son site il y a peu et tester ses coachings me tentaient bien.

Et là, j’ai sauté le pas, ce n’est pas donné 59,9€ mais comme le dit si bien une internaute sur Instagram, il y a du monde derrière qui a travaillé d’arrache-pied sur ce projet: photographe, vidéaste, coach sportif,… , il faut donc bien rémunérer tout ce petit monde !

Après paiement, on a accès directement aux PDF, mp4 et vidéos. Le programme propose 3 niveaux d’entrainement, un petit test vous permet de connaitre le niveau par lequel commencer. Bon moi sans surprise, c’est le niveau 1.

La méthode est complète, on t’explique tous les jours ce que tu dois faire, pour se motiver, on commence toutes en même temps, même si on peut le faire en différé. Ce qui permet sur Instagram de suivre l’évolution de tout le monde et de se booster. Car je ne sais pas vous, mais moi, me motiver à faire du sport seule chez moi, c’est compliqué. Et en salle de sport, même en s’abonnant à la même que ma cousine, ça ne marche pas mieux, on se trouve toujours des excuses pour ne pas y aller!

Je vous mets le lien du site de Lucile Woodward qui vous explique tout ce que contient sa méthode :

BBL été 2019 by Lucile Woodward

Ce que j’aime ici, c’est qu’il n’y a pas de prise de tête, on ne cherche pas à perdre tant de kilos, mais réellement à retrouver une « hygiène de vie  » pour se sentir mieux dans ses « baskets » : mieux manger, bouger et se reposer. En somme, prendre soin de soi. Tout y est : vidéos de renforcement musculaire, de cardio, d’afrovibe, le menu de chaque semaine, les recettes et la liste de course. Bien pensé pour ne pas qu’on lâche prise dès le départ.

Début demain, lundi 5 mai, je vous tiens au courant de l’évolution et de cette méthode qui me donne vraiment l’envie de me dépasser et d’affiner ma silhouette, dire adieu à mes bourrelets ventraux et dorsaux. Mais chaque chose en son temps, déjà on va commencer par apprivoiser cette méthode !

Alimentation bébé fruits crus

J’ai longtemps hésité mais il me faisait vraiment de l’oeil, alors j’ai craqué et acheté un … , euh eh bien, je ne connais pas vraiment le nom de cet objet. 😅 Le plus parlant sera de vous le montrer en photo :

Dans le filet, vous mettez des fruits, légumes crus, je pense même que l’on peut mettre du pain, des gâteaux. Et votre enfant mange en sécurité, les aliments fondent sous sa salive et vous êtes sûres que ce sont des petits bouts qui sortent par le filet.

Parce que faire manger du solide à mon bébé de 6 mois, faire de la dme (diversification mené par l’enfant ), c’est bien joli, mais je trouve cela flippant! Trop peur des fausses routes.

Alors je fais ma dme à moi, 😜, je propose des aliments solides mais à travers un filet, le goût est là, la texture ce sera pour plus tard, même si je pense que le filet soulage les gencives de mon p’tit loup.

Chaque chose en son temps, enfin en mon temps, j’attends encore quelques mois pour lui proposer de vrais morceaux qu’il triturera dans tous les sens et qu’il mangera comme bon lui semble. Car je le sais il est prêt à manger solide, mais moi mentalement je ne suis pas encore prête à me lancer sans filet. 😉

Zone de jeu

J’adore remodeler la zone de jeu de mon p’tit loup. Les tapis dans un sens, dans l’autre, une zone plus ou moins grande, une zone plus ou moins securisée selon l’évolution de loulou.

Je propose les jeux par roulement pour que p’tit loup ne soit pas non plus submergé. Parfois, je trie et propose dans une boîte tous les objets qui roulent, ou ceux qui font du bruit, ceux qui s’encastrent,…

Cela me permet de ranger une fois par semaine les jouets (même si je les range vite fait en semaine), et de vérifier qu’ils conviennent toujours à l’évolution de mon enfant. Si de petites pièces qu’ils n’arrivaient pas à détacher, peuvent l’être maintenant, je les retire. Je vérifie aussi du coup l’état des jouets, s’il y en a d’abimés, je les retire aussi.

Et la zone évolue aussi au niveau de la sécurité. La nouveauté de p’tit loup, c’est de se déplacer assis en sautant, mais parfois il bascule vers l’avant. La zone de jeu étant près d’un mur, je relève une partie du tapis sur le mur, afin d’éviter les collisions.

Je place aussi mon coussin d’allaitement derrière lui quand il est assis, car parfois il se jette en arrière.

Chez nous, on a opté pour 2 tapis d’Ikea. J’adorerai avoir ceux de chez Wesco (marque topissime en matière de matériel éducatif mais assez chères à mon grand désarroi).

Et vous, comment sont vos zones de jeu ?

La torture de l’esprit « Suis-je une bonne mère? »

« Suis-je une bonne mère? », « Est-ce que je fais correctement les choses? », je pense que si comme moi vous vous posez ces questions, c’est que la réponse est évidente :

VOUS ÊTES UNE BONNE MAMAN.

Frustrant d’être assaillie souvent de question sur notre capacité à être ou non une bonne maman. Je pense que si on s’interroge, c’est que l’on s’inquiète de savoir si on fait bien ou non les choses. Et à partir du moment où on se pose ces questions, c’est que notre devoir de maman est bien accompli.

Je ne vais pas dire que l’on fait tout comme il faut, car ça se saurait s’il y avait une méthode miracle pour éduquer ses enfants. Mais en tout cas on fait son maximum. Et se remettre en question, se renseigner, discuter avec d’autres mamans, nous permet d’enrichir notre manière d’être avec nos enfants ou de changer certains comportements.

Le tout maintenant c’est de se faire confiance et de croire vraiment que l’on est des mamans qui déchirent car c’est le cas !

Le pack de grande soeur

Quand mon p’tit loup allait bientôt arriver, en errant sur le net je suis tombée sur les « box » de grande sœur. Une boîte dans laquelle on met des petits cadeaux et un petit mot à donner le jour de la naissance du bébé aux frères et/ou sœurs, pour leur montrer qu’ils ont toujours une place importante même si la star c’est un peu leur petit frère ou petite sœur.

J’ai trouvé le concept super ! Il ne restait plus qu’à trouver des idées à mettre dans cette fameuse boîte!

Dans cette boîte, il y avait donc: un body personnalisé, un tee-shirt, des mangas, un thermos pour le chocolat, des boules quies, une tétine en bonbon pour ne pas faire de jaloux, un masque d’argile, des daims, un livre à lire à son petit frère, des galets de bain effervescents, des modes d’emploi pour s’occuper de bébé et bien sûr un p’tit mot d’amour.

IMG_3119IMG_3135IMG_3139IMG_3138IMG_3137IMG_3140IMG_3141IMG_3127IMG_3124IMG_3128IMG_3130IMG_3129IMG_3133IMG_3118IMG_3126