Alimentation de bébé Acte 1

Un vaste sujet qui, par rapport, à mon expérience se résume finalement très facilement :

FAITES VOUS CONFIANCE !

Avec p’tit loup, l’allaitement au sein ne s’est pas passé comme prévu. J’étais très fatiguée de mon accouchement, ai fait quelques nuits blanches au démarrage, ce qui n’a pas favorisé mes montées de lait. En plus, bébé avait un frein de langue un peu court, il était aussi très fatigué de l’accouchement, il avait donc du mal à téter. J’ai du avoir recours au bout de sein même si ma sage femme me l’avait fortement déconseillé, mais quand ton bébé ne peut pas téter correctement, avons nous vraiment le choix ?

Ensuite, p’tit loup ayant perdu beaucoup de poids, on a du compléter l’allaitement avec des biberons. Moment très difficile pour moi, car je sais qu’une fois l’allaitement mixte commencé, il est souvent difficile de revenir à l’allaitement exclusif au sein .

Retour à la maison, la sage femme me dit qu’on peut « sauver » l’allaitement au sein » en le donnant la journée et en ne complétant que le soir avec un biberon. Que vous dire quand en 4 jours, votre bébé n’a pris que 80g. Avec mon homme, on a donc décidé de s’écouter. J’ai donc tiré mon lait ( et mon dieu vu la quantité, je comprends que mon p’tit loup ne grossissait pas, même si je sais que la quantité tirée n’équivaut pas à la quantité tétée) et complété après chaque tétée avec un biberon.

Et là, soulagement bébé a pris du poids.

Je tenais vraiment à l’allaitement au sein, mais tirer mon lait n’était source d’aucun plaisir pour moi. Je l’ai fait environ 3 semaines. Ensuite, j’ai décidé d’arrêter. Et je pense que cela a été une bonne décision.

Notre entourage et Internet nous donnent plein de conseils. Mais au bout du compte, si cela ne convient pas à votre for intérieur, ne suivez pas ces conseils. Chacun est différent, les mamans, les bébés, les générations.

Suivez votre instinct, il vous dicte très souvent la bonne voie à prendre !

Publié dans: BABY

2 réflexions sur “Alimentation de bébé Acte 1

  1. Solene dit :

    L’allaitement n’est pas aussi facile et naturel que ce qu’on voudrait nous faire croire!! Nous ne sommes pas assez préparées! Perso j’ai eu un malheureux cours de préparation à l’accouchement d’une heure qui ne m’a pas appris grand chose!

    Oui l’allaitement n’est pas évident, oui au début ça fait mal (même très mal pour certaines), non ce n’est pas tout rose….sinon il n’y aurait pas d’abandon!

    Si je n’avais pas été archi motivée j’aurais abandonné à la maternité quand je me suis fait pourrir par une puéricultrice car j’avais laissé mon nouveau né dormir toute une nuit! (Premier enfant, accouchement éprouvant….je suis sensée le savoir comment qu’il faut le réveiller toutes les trois heures au début)!! Une conseilliere en lactation en mode courant d’air qui dit qu’elle repasse et que j’attends toujours!!! bref!!

    J’ai failli abandonné plein de fois le premier mois: douleur, fatigue, les pics de croissance dont personne ne nous parle!
    Passé le premier mois, si on a tenu on peut dire que l’allaitement est en place!! Ouf! Et pourtant c’est encore un parcours semé d’embuches!

    Mon allaitement est simple, j’ai pas mal de lait, mon bébé tete super bien depuis le premier jour! Quand je tire du lait pour m’absenter tout va bien, j’en tire assez et il accepte le biberon sans problème !

    J’admire les mamans qui se battent avec L’allaitement avec des bébés qui n’arrivznt Pas à téter, avec des crevasses, qui font du tire allaitement!! Et j’admire encore plus celles qui comme toi s’ecoutent Et decident de passer au biberon pour ne pas se pourrir la vie et risquer de passer à côté des premiers moments avec son bébé qui sont finalement bien plus importants qui l’eternel Débat sein/biberon!
    Et j’admire d’autant plus ces mamans qu’elles surmontent une culpabilité que certaines personnes indélicates ne manquent pas de créer! (Comme si notre propre culpabilité ne suffisait pas)

    Je reste persuadée que si on arrêtait de mettre l’allaitement sur un piédestal, de le présenter comme une chose naturelle (certes) et du coup évidente et facile (ou pas)! Et si on les accompagnait vraiment, il serait plus simple d’allaiter sereinement!!

    J'aime

  2. nanoudenfer dit :

    Tout à fait d’accord avec toi, l’allaitement n’est pas toujours quelque chose de facile même lorsqu’on est motivée, beaucoup de facteurs entre en compte pour sa réussite : forme des bouts de sein, bébé qui tête bien ou non, quantité de lait, fatigue,.. .
    De plus, on nous bassine avec l’allaitement maternel mais au final on est très peu aidé. C’est à nous de contacter des organismes comme la leche league. Mais je pense que dès la maternité le suivi devrait être plus poussé, puis continué par la suite.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s