Alimentation de bébé Acte 1

Un vaste sujet qui, par rapport, à mon expérience se résume finalement très facilement :

FAITES VOUS CONFIANCE !

Avec p’tit loup, l’allaitement au sein ne s’est pas passé comme prévu. J’étais très fatiguée de mon accouchement, ai fait quelques nuits blanches au démarrage, ce qui n’a pas favorisé mes montées de lait. En plus, bébé avait un frein de langue un peu court, il était aussi très fatigué de l’accouchement, il avait donc du mal à téter. J’ai du avoir recours au bout de sein même si ma sage femme me l’avait fortement déconseillé, mais quand ton bébé ne peut pas téter correctement, avons nous vraiment le choix ?

Ensuite, p’tit loup ayant perdu beaucoup de poids, on a du compléter l’allaitement avec des biberons. Moment très difficile pour moi, car je sais qu’une fois l’allaitement mixte commencé, il est souvent difficile de revenir à l’allaitement exclusif au sein .

Retour à la maison, la sage femme me dit qu’on peut « sauver » l’allaitement au sein » en le donnant la journée et en ne complétant que le soir avec un biberon. Que vous dire quand en 4 jours, votre bébé n’a pris que 80g. Avec mon homme, on a donc décidé de s’écouter. J’ai donc tiré mon lait ( et mon dieu vu la quantité, je comprends que mon p’tit loup ne grossissait pas, même si je sais que la quantité tirée n’équivaut pas à la quantité tétée) et complété après chaque tétée avec un biberon.

Et là, soulagement bébé a pris du poids.

Je tenais vraiment à l’allaitement au sein, mais tirer mon lait n’était source d’aucun plaisir pour moi. Je l’ai fait environ 3 semaines. Ensuite, j’ai décidé d’arrêter. Et je pense que cela a été une bonne décision.

Notre entourage et Internet nous donnent plein de conseils. Mais au bout du compte, si cela ne convient pas à votre for intérieur, ne suivez pas ces conseils. Chacun est différent, les mamans, les bébés, les générations.

Suivez votre instinct, il vous dicte très souvent la bonne voie à prendre !

Numbers 1 à 9- CP

Activités autour des nombres en Anglais

Le béret – Beret

Dans la cour de récréation ou dans la salle de sport, 2 équipes l’une en face de l’autre et un foulard au milieu, l’enseignant murmure à chaque élève un nombre. Les mêmes nombres se retrouvent dans l’équipe 1 et 2.

Are you ready ? Let’s go !   Number one. L’élève de chaque équipe qui est le numéro 1 essaie d’attraper le foulard posé entre les 2 équipes, …

Ensuite un élève peut aussi jouer celui qui dit les numéros.

 

Poisson pêcheur – Fish and fishermen

Séparer la classe en poissons et 4-5 pêcheurs. Les pêcheurs choisissent un numéro en secret et forment une ronde. Les poissons passent dans la ronde pendant que les pêcheurs comptent. Lorsque les pêcheurs arrivent au nombre défini, ils s’accroupissent, les poissons pris dans « le filet des pêcheur » deviennent à leur tour des pêcheurs. Le jeu s’arrête lorsqu’il reste un seul poisson qui n’a pas été capturé. C’est le vainqueur.

Le jeu se fait bien sûr ici en anglais !

 

Le Loto – Bingo

Chaque élève a une grille contenant des numéros. Un élève ou l’enseignant tire un numéro au hasard et l’énonce. Si l’enfant le trouve sur sa grille, il pose un objet dessus ou met une croix. Celui qui a une ligne remplie, crie Bingo !

bingo numbers 1 à 9

Chansons

Let’s count to 20

One Two Buckle My shoe

 

 

Jeux bébé 0-4 mois

Mon p’tit chat a été attiré par pas mal de choses depuis sa naissance.

Très tôt, il s’est intéressé aux mobiles Montessori. Le mobile de Munari en premier puis celui de Gobbi qu’il adore boxer !

Dès la naissance, je lui ai proposé des livres en noir et blanc, des images fortement contrastées également. Et je n’y croyais pas vraiment au départ mais cela l’a captivé !

Le portique de jeux m’a permis de suspendre les mobiles Montessori ( que j’ai un peu raccourci je l’avoue, sinon mon p’tit chat les aurait eu sur le coin du nez ) . Je pouvais aussi mettre mon miroir sur le côté pour qu’il puisse se voir ou voir la face formes contrastées.

Le meilleur jeu à mon sens pour mon p’tit chaton vers 3-4 mois est la balle Oball. Très légère, bébé ne se fait donc pas mal en la manipulant. Et très pratique pour lui à manipuler avec tous ses trous.

Tout simplement le jeu parfait. J’ai le modèle de base, mais j’ai vu qu’il existait un tas de modèle.

Différents modèles d’Oball

J’avais demandé dans la liste de naissance des boules miroirs. Je ne pensais pas que quelqu’un me les offrirait mais elles me faisaient de l’oeil. 😉 Je n’ai pas été la seule à flasher dessus. Mon p’tit chat adore se regarder dedans, la toucher, la regarder rouler.

Quel est le jeu préféré de votre Loulou ?

Mobiles Montessori

Pour mon p’tit chaton, je n’ai pas voulu acheter de mobiles tout faits. Premièrement parce que je trouve qu’ils sont très onéreux et deuxièmement ils sont souvent très colorés et je voulais du noir et blanc pour commencer, vu que ce sont les forts contrastes que bébé voit dans un premier temps.

Et m’intéressant à la pédagogie Montessori, il était tout naturel pour moi de m’atteler à la tâche de construire les mobiles Montessori.

Ces mobiles aident le bébé à développer son sens visuel ainsi que sa capacité à observer un objet en mouvement.

Le livre « 60 activités Montessori pour mon bébé » de Marie-Hélène Place propose des modes d’emploi pour construire les mobiles Montessori.

Sur le blog d’Hoptoys (https://www.bloghoptoys.fr/diy-mobiles-montessori), un fichier (en bas de page) à télécharger avec les modèles pour construire les mobiles.

Mobile de Munari

mobile de munari

C’est un mobile à présenter dès les premiers mois de vie de bébé. Ce mobile a très bien fonctionné avec p’tit chaton. Il a été subjugué par ces formes noires et blanches.

Ce mobile n’est pas facile à faire, et çà on se garde bien de nous le dire ! Il faut arriver à monter chaque forme tout en équilibrant le mobile ! J’ai accroché les formes avec du fil de pêche et je l’ai renforcé par quelques points de colle (pistolet à colle) au niveau des barres en bois (achetées à Leroy merlin).

Mobile des octaèdres

mobiles octaedre

Mobile de Gobbi

mobile de gobbi

P’tit chaton a bien joué très rapidement avec ce mobile. Il adorait taper dans les balles. On aurait dit un boxeur !

Mobile des danseurs

Pour le moment, j’ai découpé les formes, mais je me suis un peu découragée en voyant le nombre de liaison par fil qu’il fallait faire entre les formes. Je pense que ce mobile ne verra certainement jamais le jour.

Zéro déchet, c’est pas gagné mais le tout c’est d’essayer !

En ce moment, sur beaucoup de blog on entend parler du zéro déchet, c’est à dire essayer de réduire ses déchets au quotidien.

Ce n’est pas une tâche facile pour moi, parce que je viens de m’apercevoir que le monde de la surconsommation ne m’avait pas épargné. Du coup, je fais des efforts pour changer. Je ne pense pas arriver un jour à zéro déchet, beaucoup trop de changements à operer mais je tente de changer quelques habitudes au fur et à mesure, ce qui est un bon début. Ça ne peut qu’être bon pour la planète !

1) Éviter voire éradiquer le cellophane. Je stocke du coup au frigo mes restes dans des boîtes en verres hermétiques ou dans des saladiers et en mettant une assiette au-dessus.

2) Adieu papier sulfurisé, je mets les aliments à réchauffer au four directement sur des plats à tarte.

3) Pour les vieux vêtements, je les recycle en les vendant sur Vinted ou le bon coin ou les donne.

4) Pour les objets que je n’utilise plus ou qui sont en bon état, je les donne à la ressourcerie de ma déchetterie qui leur donne une seconde vie en les proposant à d’autres personnes.

5) La méthode de rangement de Marie Kondo m’a fait prendre conscience que j’avais beaucoup trop d’objets chez moi qui n’étaient pas forcément utiles. Du coup, je les revends ou je les recycle et surtout, je vais tenter de consommer mieux et de me poser la question : Est ce vraiment nécessaire d’acheter cet objet ? Je peux peut être l’emprunter ou le louer ou n’en avoir aucune utilité en y réfléchissant bien ?

6) Utiliser du vinaigre blanc pour nettoyer au lieu des produits chimiques. Et concocter des deboucheurs d’évier, nettoyant toilette,… avec du bicarbonate de soude, du vinaigre et du sel.

7) Recycler à la pharmacie mes vieux médicaments.

8) Pour les poux, pas de produits achetés en magasin qui sont souvent onéreux et peu efficaces. Chez nous, c’est huile d’olive, tête emballée toute la nuit dans une serviette et ça marche du tonnerre.

9) Je refuse les sacs qu’on me propose au supermarché, à la pharmacie . Bon, j’avoue des fois j’oublie de le faire. Et si c’est le cas, ils me servent de sacs pour la poubelle de la salle de bain.

10) Je vais essayer de me lancer dans la fabrication du kéfir de fruits pour diminuer notre consommation de sodas.

11) Une boutique de fruits et légumes locaux s’est ouverte dans ma ville. Je vais donc aller m’y approvisionner plutôt qu’ au supermarché.

Et vous, c’est quoi vos petits trucs zéro déchet ?

My name is…

Comment faire travailler tous les élèves à l’oral sur My name is ?

Tout simplement avec le jeu du Morpion, cette activité m’a été présentée lors d’une formation. Les élèves jouent par 2.  Un élève dit : «  My name is + nom du personnage dans la case » , puis l’autre élève coche la case. Puis à son tour, « My name is + nom du personnage dans la case », l’autre élève met un rond dans la case. Celui qui aligne 3 formes a gagné.

Grâce à ce jeu, tous les élèves participent, ils sont tous producteurs à l’oral.

 

my name is morpion